Téléthon 1er et 2 décembre

Vous pouvez aider des milliers de personnes grâce à vos dons.
Vous trouverez des urnes Téléthon à l’Odyssée, à la poste, à la mairie ou au Spar le samedi 1er ou le dimanche 2 décembre.

C’est quoi le téléthon ?

C’est un événement qui a lieu tous les ans. Le but est de nous sensibiliser afin de connaître et expliquer ce que sont les maladies génétiques. C’est aussi et surtout pour récolter de l’argent qui va aider la recherche contre ces maladies.

Qu’est-ce qu’une une maladie génétique ?

On ne l’attrape pas, On naît avec. C’est notre ADN, le plan de construction de tout notre corps, qui a un défaut quelque part. Cela peut provoquer beaucoup de soucis, du plus mineur au plus grave. Le téléthon aide par exemple la recherche sur la mucoviscidose : un problème génétique qui empêche de respirer et de digérer normalement. Les médecins et scientifiques essayent de trouver des moyens de détecter la maladie plus tôt, d’en contrer certains effets ou de sauver la vie des personnes atteintes.

à quoi sert la recherche ?

Les chercheurs, médecins et scientifiques travaillent pour combattre les maladies génétiques, pour améliorer le quotidien des malades et trouver de nouveaux traitements. Pour exemple : l’espérance de vie d’un enfant atteint de mucoviscidose était d’environ 7 ans en 1965. Grâce à la recherche, aujourd’hui, elle est de 50 ans.

Pourquoi donner de l’argent ?

Parce que la recherche coûte très cher. Il faut déjà payer les chercheurs, qui passent leur vie à essayer de sauver les autres, mais aussi tout le matériel très perfectionné qui leur est nécessaire. La recherche ne génère pas beaucoup d’argent : son but est de sauver des vies, pas de produire de la richesse. Mais nous pouvons la soutenir, si tout le monde donne un peu d’argent, ce que nous pouvons, cela représente énormément une fois tous ces dons réunis.

Si pour nous, un chèque de 10, 30 euros ou plus ne représente peut-être pas grand chose à l’échelle d’une année. Pour la recherche, si tous les Français participaient, cela représenterait un montant important qui permettrait de faire avancer la recherche à grand pas, de sauver des vies d’enfants comme d’adultes, ou d’au moins les rendre plus supportables.
Ce serait un bel exemple
de solidarité et de partage.