23 mai : AVC, tous concernés

La commission extra-municipale Soleil de Vie et l’association AVC, tous concernés vous proposent le 23 mai, 14h30 à L’Odyssée, un atelier d’information sur les AVC : les risques qu’ils représentent, leurs causes, des conseils et bien d’autres informations qui peuvent se révéler vitales. Vous apprendrez également à reconnaître les signes d’un AVC et ce qu’il faut faire dans ces cas-là. Contrairement à ce que l’on peut penser, il ne touche pas que les personnes âgées.

Qu’est-ce qu’un AVC ?

L’Accident Vasculaire Cérébral, que l’on appelle également l’attaque cérébrale est provoqué par un arrêt soudain de la circulation du sang dans le cerveau. Au niveau du cerveau touché, l’oxygène et les éléments nutritifs nécessaires à la survie des cellules cérébrales ne sont plus acheminés, ce qui provoque leur mort. La gravité de l’attaque dépend à la fois de l’étendue et de la localisation de la zone. Les conséquences d’un AVC peuvent être très graves : aphasie (incapacité à communiquer, comprendre) hémiplégie (paralysie d’une ou plusieurs parties du corps, d’un seul côté) ou la mort si le patient n’est pas pris en charge. Si environ une personne sur trois récupère correctement d’une attaque cérébrale, les conséquences peuvent être des handicaps définitifs ou la mort, c’est un sujet à prendre au sérieux. Plus vite une personne victime d’un AVC est prise en charge, plus grandes sont ses chances d’avoir peu de séquelles.

Vidéo réalisée par l’UBB Bordeaux en partenariat avec le CHU de Bordeaux dossier du CHU de Bordeaux

Quelles en sont les causes ?

Il existe deux types d’attaques cérébrales, chacun ayant une cause différente :

L’AVC ischémique

Il représente environ 80 % des cas, un caillot sanguin bouche une artère censée irriguer le cerveau, on appelle également ce cas un infarctus cérébral. La cause principale de la formation de caillot est l’accumulation de cholestérol sur les parois artérielles. Les dépôts durcissent progressivement et forment des plaques qui rétrécissent les artères et favorisent la création de caillots qui vont complètement les boucher.

Il arrive également que le caillot sanguin soit « généré » loin du cerveau, dans le cœur par exemple, et qu’il soit véhiculé par le système sanguin jusqu’à sa destination. Cela peut par exemple survenir lorsque le cœur bat vite et de façon irrégulière, on parle alors de fibrillation auriculaire.

L’AVC hémorragique

Dans les cas restants (environ 20 %), l’attaque cérébrale est liée à la rupture d’une artère qui provoque un saignement dans le cerveau, on parle alors d’AVC hémorragique. Cela est généralement lié à une tension artérielle élevée (aussi appelée hypertension artérielle ou HTA). Parfois cela est dû à une anomalie préexistante, un anévrisme ou une malformation.

Quels sont les facteurs de risque ?

Ils sont nombreux, mais on peut les séparer en deux catégories : ceux sur lesquels on peut agir, et ceux sur lesquels nous n’avons aucun contrôle (l’âge et les antécédents familiaux).

Les facteurs sur lesquels il est possible d’agir : l’hypertension, un taux élevé de cholestérol, le diabète, le tabac, l’alcool, le surpoids et le manque d’activité physique. Vous apprendrez comment lors de cet atelier.

Les facteurs de risque d’AVC chez la femme

L’hypertension artérielle, et la fibrillation auriculaire sont des facteurs de risque plus fréquents chez les femmes que chez les hommes.

Le risque lié à la contraception orale ou l’hormonothérapie substitutive de la ménopause est potentialisé par d’autres facteurs de risque cardiovasculaire comme le tabagisme.

L’éclampsie est la principale cause d’AVC pendant la grossesse et il a été montré que la survenue d’une hypertension au cours de la grossesse augmentait le risque d’AVC de nombreuses années après la grossesse.

source : ameli.fr

Pour connaître les bons réflexes, obtenir de bons conseils et plus de précisions, ne ratez pas l’atelier AVC, tous concernés le 23 mai, 14h30 à l’Odyssée. Cet atelier est organisé par Soleil de vie avec l’aide de l’association AVC, tous concernés, reconnue d’utilité publique http://www.jemarche-avc.fr/

Pour plus d’informations, contactez Soleil de vie au 06 26 45 04 81

Plus d’informations :

AVC, comment les reconnaître et comment agir ? https://www.ameli.fr/assure/sante/urgence/pathologies/avc

Sensibilisez vos enfants aux AVC afin qu’ils sachent aussi réagir :

Dossier d’allodocteur.fr sur le sujet :

https://www.allodocteurs.fr/maladies/cerveau-et-neurologie/avc-rupture-d-anevrisme/avc-quand-le-cerveau-fait-une-attaque_46.html

Facebook
Facebook
Instagram